Le budget 2007

Le budget communal de l’année 2007

LE BUDGET ORDINAIRE :

Il assure le financement de fonctionnement de la commune : entretien, salaire, carburant, électricité, assurance, matériel, subvention annuelle…
  • Exercice propre

Si l’on prend l’exercice propre (l’année elle-même)
Les recettes 2007 sont estimées à 4.891.394 euros pour des dépenses de 3.284.692 euros, soit un boni : 2007 de 1.606.701 euros.

En 2006, les recettes étaient de 4.992.497 euros et en 2005 de 4.665.070 euros.
En 2006 les dépenses étaient de 3.135.000 euros et en 2005 de 3.714.093 euros.

Outre quelques variations……

dans les dépenses : augmentation de travaux d’entretien en 2007 ( plus 50.000) et création d’un fond de pension en 2005 ( plus 300.000) – dans les recettes : diminution des recettes d’intérêt depuis les placements d’épargne sur lesquels nous avons décidé de laisser les intérêts annuels ( plutôt que de les encaisser dans les budgets annuels )

Nous devons admettre un budget ordinaire assez stable. Recettes régulières d’année en année et dépenses maîtrisées malgré la mise en fonction de nouveaux services et batiments.

  • Exercice antérieur

Une fois les budgets clôturés, les comptes viennent d’année en année ( vers le mois de Juin) préciser la REALITE des Recettes et des Dépenses de l’année.
C’est pourquoi, au niveau des exercices dits antérieurs, nous pouvons comptabiliser des Bonis ou Malis ( Bonis dans notre cas ) qui atteignent 1.917.754 euros dans l’estimation du budget 2007.

La réserve

Au fil des ans, les communes peuvent sortir de l’excédent des bonis ordinaires des sommes dites de réserve.

Nous l’avons fait ces dernières années de façon plus soutenue en vue de financer nos gros projets d’investissement.

Ces sommes n’apparaissent alors plus dans les budgets ordinaires mais peuvent être retirées, au besoin, pour financer nos budgets extraordinaires.

Les fonds de réserve ( compte d’épargne s’il en veut) atteignent 8.300.000 euros depuis 2005, 4.900.000 euros en l’an 2000.

Les placements

Depuis 2005 nous avons préfèré les placements à terme et avons fait divers placements pour 3.500.000 sur les 2 derniers exercices.

Les caractéristiques de ces placements sont :
  • frais d’entrée et de retrait nulle
  • possibilité de retrait à tout moment
  • un intérêt nettement supérieur :plus ou moins 11% sur 1.000.000, plus ou moins 6 % sur 1.500.000, encore inconnu sur 2.000.000.
LE BUDGET EXTRAORDINAIRE

Celui-ci concerne les investissements en cours et programmés par la commune.
Nous avons pour habitude de budgeter la totalité des projets imaginés pour les 2-3 ans à venir.
De ce fait, il est impossible que la totalité concerne les dépenses effectives de l’année, en raison de la durée de réalisation qui peut dépasser l’année en cours, ou encore de la procédure de validation des dossiers subsidiés.

Cette année (2007) le budget Dépenses extraordinaires atteint 8.690.520 euros.

Comment est-il financé ?

Fonds propres : * Par un prélèvement du fond de réserve extraordinaire : 2.600.000 euros * Par prélèvement du fond de réserve ordinaire : 1.350.000 euros * Par prélèvement du Boni ordinaire : 3.230.662 euros * Par la recette des exercices antérieurs : 66.441 euros

Subsides attendus : 1.443.417 euros

Quelques investissements :

  • Projet du hall prévisionné à haiuteur de 6.000.000 euros.
  • Zone artisanale de Lamorteau pour 234.000 euros
  • Lotissement Harnoncourt pour 162.200 euros
  • Murs de Montquintin pour 150.000 euros
  • Musée de Montquintin pour 130.000
  • Etude de la crêche Dampicourt pour 58.000 euros
  • Suite piste cyclable pour 410.000 euros
  • Etc…….
La dette

Très faible dans notre commune au 1er janvier 2007 : La charge totale des emprunts restant à rembourser est de plus ou moins 202.500 euros ( soit plus ou moins 100 euros par habitant) La charge annuelle 2007 est de plus ou moins 49.500 euros ( soit plus ou moins 25 euros par habitant en 2007)

Nos dettes sont quasi nulles et les possibilités de nouveaux emprunts à taux réduits est envisagée, si besoin, pour ne pas arrêter des placements plus intéressant.

Taxes et redevances

Nous vous les avions présenté il y a quelques numéros du Flash…L’intention reste de ne pas accroître la charge financière des habitants.
Seul les coûts vérités ( eau / déchet ) imposés par la région wallone ont été en hausse.

Dernire modification le 22 Mai 2007