Le contrat rivière….

La Commune de Rouvroy y adhère…

1. Définition

Selon la circulaire ministérielle du 18 mars 1993 (MB 26.05.93) complétée par celle du 18.06.1996 relative à l’élaboration des Contrats de Rivière en Région Wallonne, un Contrat de Rivière est « un protocole d’accord entre l’ensemble des acteurs publics et privés sur des objectifs visant à concilier les usages et les fonctions naturelles du cours d’eau ».

Plus simplement, le CR est un outil de gestion locale et participative de l’eau. Il a pour objectif de réunir autour d’une même table l’ensemble des acteurs de la vallée en vue de définir ensemble un programme d’actions de restauration des cours d’eau, de leurs abords et des ressources en eau du bassin.
L’objectif final est de maintenir ou de restaurer un bon état écologique de l’eau.

2. Missions

  1. La principale mission du Contrat de Rivière est de réunir autour d’une même table l’ensemble des usagers, gestionnaires, défenseurs des rivières, … et des ressources en eau du bassin versant afin :
    • d’établir des contacts,
    • de faire circuler les informations,
    • de mieux répercuter les problèmes et les souhaits de la population vers les autorités compétentes,
  • et de définir des mesures à prendre en faveur d’un environnement de meilleure qualité.
  1. Le contrat se construit sur un mode de gestion concertée. Partout, la préparation du Contrat de Rivière a engendré une mobilisation forte autour de la rivière, comme jamais auparavant. Cette mobilisation a favorisé l’installation d’un climat de confiance entre acteurs et a permis, ce qui est essentiel, une réappropriation sociale de la rivière.
  1. Les objectifs d’une telle démarche visent aussi à :
  • restaurer, protéger et valoriser les ressources en eau du bassin et de leur environnement,
  • favoriser et coordonner la rencontre et la concertation entre les partenaires dans le cadre d’actions à réaliser,
  • rechercher une coexistence harmonieuse entre les usages de l’eau,
  • sensibiliser, responsabiliser et faire participer l’ensemble des acteurs qui résident dans la zone couverte par le contrat,
  • définir des mesures à prendre en faveur d’un environnement de meilleure qualité,
  • engager les signataires à atteindre des objectifs déterminés dans des délais raisonnables.

Les domaines abordés par le Contrat de Rivière couvrent de nombreux aspects liés de près ou de loin au cours d’eau, à ses abords et aux ressources en eau du bassin :

  • la qualité des eaux de surface et des eaux souterraines
  • les risques liés aux inondations et la gestion quantitative
  • la restauration des cours d’eau et la gestion concertée
  • l’aménagement du territoire dans la vallée
  • la conservation de la nature et la préservation des écosystèmes aquatiques
  • la gestion des paysages
  • les activités économiques en rapport avec l’eau
  • l’agriculture et la forêt
  • le tourisme et les loisirs
  • la gestion des déchets
  • l’information et la sensibilisation du public
  • les activités pédagogiques sur le thème de l’eau

3. Qui est concerné par le Contrat de Rivière ?

Sont invités à participer à cette démarche les représentants des mondes politique, administratif, enseignant, socio-économique, associatif, scientifique, …

Tous disposent maintenant d’une plate-forme commune, d’un lieu, le comité de rivière, pour exprimer leurs souhaits sur la qualité de leurs cours d’eau, pour entendre et prendre en compte le point de vue des autres et ainsi établir ensemble des priorités dans les actions à programmer.
Le comité de rivière Ton-Messancy compte pas moins de 150 partenaires. Il est composé de représentants des administrations, des associations environnementales, des sociétés, des entreprises, des riverains, des sociétés de pêche, des agriculteurs, des amoureux de la nature, des défenseurs de l’environnement, des amateurs d’histoire et de patrimoine, des industriels, des propriétaires privés, des mandataires communaux et provinciaux, du milieu scientifique, des écoles, d’infrastructures touristiques (Maison du Tourisme, SI …), des responsables de mouvements de jeunesse, …

Dernire modification le 06 Juin 2008